Zaï zaï zaï zaï : un road-movie

Voir les avis

BD Adulte

Fabcaro (1973-....). Auteur

Edité par 6 pieds sous terre. Saint-Jean-de-Védas - impr. 2015

Résumé :

Un auteur de bande dessinée, alors qu?il fait ses courses, réalise qu?il n?a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l?auteur le menace et parvient à s?enfuir. La police est alertée, s?engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remord et questions existentielles. Assez vite les médias s?emparent de l?affaire et le pays est en émoi. L?histoire du fugitif est sur toutes les lèvres et divise la société, entre psychose et volonté d'engagement, entre compassion et idées fascisantes. Car finalement on connaît mal l?auteur de BD, il pourrait très bien constituer une menace pour l?ensemble de la société. Voici le nouveau récit choral de l?imparable Fabcaro, entre road-movie et fait-divers, l?auteur fait surgir autour de son personnage en fuite, toutes les figures marquantes -et concernées- de la société (famille, médias, police, voisinage...) et l?on reste sans voix face à ce déferlement de réactions improbables ou, au contraire, bien trop prévisibles. Fabrice Caro, dit Fabcaro, dessine depuis l?enfance et décide de s?y consacrer pleinement à partir de 1996. Il travaille pour la presse ou l?édition, pour différentes revues de bande dessinée telles : Fluide Glacial, FLBLB, Psikopat, Jade, Tchô !, L?Echo des Savanes, Zoo, Mauvais esprit et CQFD. Il a publié chez des petits éditeurs (comme La Cafetière ou 6 Pieds sous terre) comme chez des gros (Audie, Lombard avec la reprise d?Achille Talon). Fabcaro multiplie les collaborations où il officie en tant que scénariste, avec James, Boris Mirroir (Amour, Passion et CX diesel) ou encore Fabrice Erre (Z comme Don Diego, Mars). Son dernier ouvrage chez 6 Pieds sous terre, Carnet du Pérou fut l?un des livres d?humour marquant de 2013, sélectionné pour les prix d?Angoulême en 2014.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Amour, passion & CD diesel : intégrale | Fabcaro

Amour, passion & CD diesel : intégrale

BD Jeunesse

/ Fabcaro .- Fluide glacial , 2017

Open Bar. 2, 2e tournée | Fabcaro (1973-..). Auteur

Open Bar, 2, 2e tournée

BD Adulte

/ Fabcaro .- Delcourt , 2020

Eddy Mitchell et la raclette sont-ils compatibles avec une vie intime amoureuse ' Peut-on vraiment assumer d'avoir un père manager conseil ' Comment s'assurer que les parents resteront bien jusqu'à la fin de la kermesse de l'école...

Hey June | Fabcaro (1973-....). Auteur

Hey June

BD Adulte

/ Fabcaro .- Editions Delcourt , DL 2020

Chaque jour, June traîne sa flemme et son flegme. Elle a bien conscience de ne pas être la fille idéale pour ses parents, la femme idéale pour les hommes qu'elle croise, mais elle assume sa part de lose et trace son chemin, en râl...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • L'ennemi public N°1 5/5

    Récompensée à juste titre par plusieurs prix, cette BD est un savoureux mélange d'humour noir et de critique sociale. Loufoque, absurde ... ? Certainement pas autant qu'il n'y parait ! Vous ne regarderez plus vos cartes de fidélité de la même manière !!!!

    par Katia Le 16 septembre 2016 à 12:14
  • Lâche ce poireau ! 5/5

    Je rejoins totalement Muriel ! Moi aussi, je me suis surprise à rire aux larmes et aux éclats en lisant cette BD, d'un trait sobre et plutôt "sérieux", qui contraste si efficacement avec l'humour absurde de l'auteur. Quelle intelligence, ce Fabcaro !

    par Pauline Le 22 décembre 2015 à 09:50
  • Envie de rire un bon coup ? 5/5

    Je crois que je n'ai jamais autant ri en lisant, ou c'était il y a longtemps. L'humour est décalé, absurde et sans cesse renouvelé, on a cette sensation que tout est possible et j'adore ça ! Ce qui se raconte en toile de fond est loin d’être rose, la dénonciation des travers de notre société est même assez corrosive, mais le ton est vraiment sans pareil. Lu juste après les évènements de novembre, une vrai bouffée d'air malgré tout !

    par Muriel Le 17 décembre 2015 à 11:47